14 Cabane de berger

14

14 Cabane de berger

Durée : 2:40

Cabane de berger

L'impératrice Augusta elle-même aimait s'y reposer ! Elle se rendait très régulièrement à pied au couvent de Lichtental. Lors de ces promenades, elle se rafraîchissait le corps et l'esprit et, au couvent, elle cherchait à s'entretenir avec l'abbesse locale Sophia Schell !

L'empereur savait combien son épouse aimait se reposer dans cette modeste propriété et l'acheta aux paysans de Gunzenbach au prix de 2.000 florins. Il l'offrit à l'impératrice Augusta en gage de son amour, sans se douter que ce lieu intime deviendrait le théâtre d'un crime...

Le souverain prussien Guillaume Ier se promenait par une belle matinée de juillet 1861. Il était accompagné de l'ambassadeur de Prusse, le comte Flemming. Un jeune homme les dépassa, les salua poliment et laissa passer le roi et son compagnon. L'instant d'après, il sortit un pistolet et appuya sur la gâchette - deux fois...
Sa Majesté a eu une chance indescriptible ! La première balle a touché un arbre et la deuxième, bien qu'elle ait déchiré le collier du roi, ne l'a que légèrement effleuré. Le comte Flemming a pu maîtriser l'auteur de l'attentat - il s'agissait d'Oskar Becker, un étudiant de 22 ans. Il revendiqua son acte, qu'il avait commis par nationalisme ardent. Il reprochait au roi de ne pas s'être suffisamment investi dans l'unification allemande....... qui devint réalité dix ans plus tard ! Otto Becker a cependant vu son vœu se réaliser derrière les barreaux : il a été condamné à 20 ans de réclusion.

Le soir de l'attentat, tout Baden-Baden a célébré le sauvetage du souverain prussien par une grande retraite aux flambeaux. Seul l'arbre touché a souffert encore un moment - les chasseurs de souvenirs ont écorché l'écorce du héros silencieux, de sorte qu'il a dû être protégé par une grille. Regardez : c'est le dixième arbre sur le côté droit de l'avenue.